Accueil ACTUALITES Top 14 : l'UBB toujours invaincue à Chaban après son succès contre...

Top 14 : l'UBB toujours invaincue à Chaban après son succès contre le Stade Français

2
0
PARTAGER

Source: www.sudouest.fr

Bordeaux-Bègles est resté maître à domicile devant le Stade Français (26–12) à l’issue d’un choc fermé entre prétendants qui s’est joué samedi sur deux éclairs de Woki et Radradra, lors de la 19e journée du Top 14.

“À partir de maintenant, c’est à quitte ou double”, avait prédit cette semaine l’ouvreur girondin Matthieu Jalibert. Après son non-match à Montpellier, l’UBB a répondu présent pour se retrouver 5e à égalité de points avec le LOU et éloigner un peu sa victime du soir, décrochée à cinq points du Top 6, qui a pourtant longtemps cru à un sixième succès loin de la capitale.

En vain, les Parisiens, solides sur les fondamentaux tout du long, ont craqué deux fois sur deux courses à la fin de chaque période, conclues par deux essais de Woki (39e) et Lesgourgues (78e), tout heureux d’une nouvelle offrande de Radradra, encore une fois roi de l’incertitude.

>>Le film du match

Les Bordelais, qui avaient pris le match par le bon bout, en corrigeant l’aspect défensif de leur jeu en cruelle déliquescence dans l’Hérault, ont eu le mérite de toujours y croire. Pourtant, rien n’a été simple pour eux. A défaut de pouvoir conclure malgré une mêlée conquérante qui avait envoyé le pilier Herrera dix minutes sur son banc (19e), malgré un essai de Lesgourgues refusé pour un léger écran de Woki (23e), l’UBB s’est frustrée, s’est mise à la faute et a laissé les Parisiens dans le coup.

Ces derniers, accrocheurs, ont fait passer quelques frissons sans pouvoir aller, eux non plus, au bout de leurs initiatives. Alors qu’on se dirigeait vers un score de parité à la pause (6–6), Woki a subtilisé un ballon mal négocié par l’alignement parisien puis a filé le long de la ligne de touche en résistant sur 20 mètres au retour d’Arias (39e).

Une belle récompense pour les hommes de Joe Worsley, avant que l’enjeu ne tue un peu le jeu après la pause. Jamais décrochés, les coéquipiers de Maestri ont fait douter leurs hôtes sans parvenir à trop s’approcher de la ligne locale. Puis Radradra est entré en scène pour illuminer la fin de match. D’abord à la réception d’un petit par dessus de James qu’il ne put convertir (73e), puis en prenant à revers ses vis-à-vis visiblement carbonisés, pour servir Lesgourgues dans l’en-but des visiteurs (26–12).  

Source: www.sudouest.fr