Accueil ACTUALITES Manifestations lycéennes : “la priorité est la sécurité des élèves”, insiste le...

Manifestations lycéennes : “la priorité est la sécurité des élèves”, insiste le rectorat de Bordeaux

3
0
PARTAGER

Source: www.sudouest.fr

Au quatrième jour de la mobilisation des lycéens contre Parcoursup et la réforme du bac, 19 établissements de l’académie de Bordeaux, dont dix en Gironde, étaient concernés par des mouvements, à 13 heures, ce jeudi, selon le rectorat.

Des mouvements divers, allant du barrage filtrant au simple rassemblement, qui évoluent au fil des heures et ont tendance à faiblir depuis la fin de matinée. 

13 interpellations

De nouveaux dérapages ont eu lieu, ce jeudi matin, notamment dans le quartier de la Bastide à Bordeaux, mais aussi à Mérignac et à Blanquefort. Ceux-ci ont débouché sur 13 interpellations (8 à Blanquefort, 3 à Mérignac et 2 place Stalingrad, à Bordeaux), indique ce jeudi, à 15h30, la préfecture de la Gironde. 

À ce stade, le recteur n’envisage pas de fermeture d’établissements. “Dès lors que le plus grand nombre d’élèves intègre les cours, l’établissement fonctionne. Pour le moment, il n’est pas question de fermer un lycée. Nous sommes en lien constant avec les chefs d’établissement et les forces de l’ordre pour des points de situation. La priorité est la sécurité des élèves”, précise le rectorat. 

Ces derniers jours, le recteur a adressé des messages “de soutien”, rappelant les consignes et mesures à prendre, à tous les chefs d’établissements. Ces messages visaient également à sensibiliser les parents d’élèves. Mercredi, le recteur a appelé les fédérations de parents d’élèves à prévenir leurs adhérents des risques “à participer à des manifestations incontrôlées sur la voie publique”,  alors que plusieurs manifestations avaient déjà dégénéré. “Lorsqu’un élève est dans un lycée, il est sous la responsabilité du chef d’établissement. En dehors, il est sous la responsabilité de ses parents”, rappelle le rectorat.     

“Graves désordres”

Si aucun établissement n’est fermé, certains conseillent toutefois aux parents de ne pas envoyer leurs enfants au lycée ce jeudi après-midi et ce vendredi. Tel est le cas du lycée François-Mauriac, dans le quartier de la Bastide, à Bordeaux, où plusieurs débordements ont eu lieu ces derniers jours.”Nous recommandons aux parents de ne pas envoyer leurs enfants au lycée et de s’assurer de leur présence à leur domicile, la place Stalingrad, particulièrement, restant le théâtre de graves désordres”, indique le proviseur dans un message posté sur le site de l’établissement à 11 heures, ce jeudi. 

Source: www.sudouest.fr