Accueil ACTUALITES Les Colonnes lancent l a saison

Les Colonnes lancent l a saison

1
0
PARTAGER

Source: www.sudouest.fr

Christine Morice

c.morice@sudouest.fr

Les Colonnes, le centre culturel emblématique de Blanquefort, avec sa façade repeinte en blanc où s’affichent les dernières sorties cinématographiques, a décidé de faire la fête aujourd’hui, samedi. Pour célébrer, avec son public, ses 30 ans d’existence.

Les animations vont débuter dès 10 heures, sur le marché voisin, par une déambulation musicale proposée par les artistes de l’association bordelaise Adieu Panurge qui ont plusieurs cordes à leur arc et font aussi du théâtre ou de la danse.

Cache-cache en coulisses

Plus tard, à partir de 11 heures, les nouveaux Blanquefortais seront accueillis dans le grand hall, histoire de se familiariser avec les lieux où sont regroupés à la fois un cinéma de proximité, la médiathèque municipale et des salles dédiées au spectacle vivant, dans le cadre de l’établissement public de coopération culturelle (EPCC) le Carré-Colonnes.

Le programme prévoit ensuite une longue liste de propositions inattendues (et gratuites pour la plupart) de la sieste musicale à la partie de cache-cache dans les coulisses du centre culturel.

Les festivités se termineront par une boum animée par le collectif Ussé Inné, sous la halle du marché (plus de détails sur www.blanquefort-ville.fr).

L’ambition de cette journée festive est de resserrer les liens avec le public local. Il s’agit aussi, pour les différentes structures présentes au sein des Colonnes, de se mobiliser ensemble, de créer une dynamique commune.

Le cinéma, par exemple, a programmé le film musical « Dirty Dancing » (entrée gratuite). Il est géré dans le cadre d’une délégation de service public confiée par la Ville à l’Organisation cinématographique Favard (OCF). Le ciné des Colonnes travaille beaucoup avec les scolaires et espère atteindre cette année les 38 000 entrées.

« Le centre culturel s’est professionnalisé, au fil des années », analyse la maire de Blanquefort, Véronique Ferreira. « Mais l’idée d’intégration citoyenne est toujours présente. Les bénévoles restent associés à certains événements, aux côtés des associations locales, conformément à une sorte d’héritage du passé ».

Culture de proximité

Cette volonté de marier culture et proximité est aussi dans l’ADN du Carré-Colonnes, qui fête ses dix ans de présence, à la fois à Blanquefort et à Saint-Médard-en-Jalles. Cerise sur le gâteau : il sera dès janvier estampillé scène nationale, ce qui est vécu ici comme une sacrée victoire par l’équipe que dirige Sylvie Violan.

Le Carré-Colonnes prépare en ce moment le Festival international des arts de Bordeaux (FAB) qui va investir, du 4 au 20 octobre, une trentaine de sites dans la métropole bordelaise. Dans ce cadre-là, on attend notamment la venue au Carré de Saint-Médard, de la chorégraphe brésilienne Alice Ripoll et sa troupe de danseurs issus des favelas.

Plus tard, en novembre, les Colonnes accueilleront la compagnie Volubilis et son spectacle de danse « Le Pardi ». La compagnie 26 000 couverts sera, elle, au Carré avec sa pièce « L’idéal Club ».

Programmation sur carrecolonnes.fr

Source: www.sudouest.fr