Accueil Non classé Incendie de Notre-Dame de Paris : les politiques girondins réagissent

Incendie de Notre-Dame de Paris : les politiques girondins réagissent

47
0
PARTAGER

Des flammes gigantesques couronnant la structure de Notre-Dame, la flèche qui s’effondre avec fracas, les pompiers qui luttent avec acharnement pour tenter de sauver la cathédrale de Paris.

Lundi soir, comme partout en France, les Girondins ont assisté, médusés, à la destruction partielle du monument le plus visité d’Europe. Via les réseaux sociaux, les femmes et hommes politiques de tous bords n’ont pas tardé à réagir. Du maire d’Arcachon Yves Foulon (LR) à l’ancienne députée de Bordeaux Michèle Delaunay (PS), en passant par le conseiller municipal bordelais proche de la Manif pour tous Édouard Du Parc et du député de la France insoumise Loïc Prud’Homme

Relayant abondamment dès 19 heures ce lundi les images d’épaisses fumées s’élevant de l’édifice, se désolant des dégâts déjà très importants, soulignant surtout l’importance du rôle des pompiers dans cette lutte. 

Telle Bérangère Couillard, députée LREM de la Gironde : 

“La culture et la civilisation qui partent en fumée”, tweeté par la maire du quartier de Bordeaux Sud Émilie Kuziew, résumait pour bonne partie de la pensée des politiques du département lundi soir, pendant que le conseiller départemental médocain Grégoire de Fournas (RN) relayait via son compte les réactions de l’ensemble du clergé catholique mondial. Et que Gonzague Malherbe (RN), comme bien d’autres avait “simplement envie de pleurer”. 

Seule consolation pour l’ex président de la CUB Vincent Feltesse, “voir comment le monde entier est lui aussi touché, montrant la place particulière de la France.” 

Passée la stupeur, à mesure que les pompiers de Paris gagnaient sur l’incendie et que le bâtiment semblait en passe d’être sauvé, les termes sont devenus ceux de l’espoir et de la reconstruction, le président de la Région Alain Rousset (PS) offrant à la maire de Paris Anne Hidago les services des forestiers de Nouvelle-Aquitaine, tandis que la conseillère régionale Edwige Diaz (RN) annonçait dès ce mardi matin avoir cotisé à la cagnotte mise en ligne pour sa reconstruction.