Accueil ACTUALITES C’est parti pour le marché de Noël, édition 2018

C’est parti pour le marché de Noël, édition 2018

8
0
PARTAGER

La Cave des vignerons d’Unimédoc de Gaillan propose, tout ce week-end (1), son 15e marché de Noël. C’est une animation qui rencontre un succès croissant d’une année sur l’autre. Jean-Bernard Duret, président de la commission commerciale, précise : « Cette réussite se traduit par un nombre grandissant d’exposants désirant y participer nous conduisant à refuser des stands faute de place. »

Le père Noël passera samedi et dimanche avec son tracteur, à 10 heures et à 16 heures, avec une remorque ancienne restaurée par Jean-Pierre Bagat, de Gaillan. Une surprise est prévue pour chaque enfant. Bien entendu des visites du chai à barriques accompagnées d’un viticulteur auront lieu gracieusement tout au long de ces deux jours.

Nouveaux produits

Pour répondre aux visiteurs, le personnel de la cave et plusieurs viticulteurs seront présents sur le site. À cette occasion, les vignerons d’Unimédoc présenteront des nouveaux coffrets bois ou carton avec de nouvelles présentations et deux vins en promotion. Ils proposeront des produits de leurs partenaires avec entre autres des chocolats du bassin d’Arcachon, de la demoiselle de Margot, des miels de plusieurs producteurs notamment le miel de Bourdaine…

Des exemples ? Les huîtres de la ferme aquacole de Neyran présentées par Flora Leclerc et Hugo Bertigny. Ils expliquent : « Nous pratiquons l’affinage d’huîtres depuis un an. Nous les achetons sur trois bassins : Arcachon, Normandie et Charente-Maritime. Notre travail consiste à les rendre plus charnue, en les plaçant dans des marais fermés et très riches en nourriture. Cela donne un produit différent de celui que l’on trouve sur le bassin d’Arcachon. Elles possèdent un goût particulier. »

Cactus et céramiques

Nicole Brard tient pour sa part un stand « Terre océane : poteries et céramiques Raku ». Elle explique : « C’était au démarrage un loisir, aujourd’hui je commercialise. Je crée mes objets de manière classique. Ils passent ensuite au biscuitage qui est une première cuisson qui chauffe de façon progressive. Par la suite, je les émaille et les fais cuire avec une technique particulière appelée Raku, issue du Japon du XVIe siècle. Le principe est de mettre des poteries émaillées dans un four montant à environ 1 000° C en une heure. Je retire les pièces presque incandescentes. Je les mets dans des récipients métalliques avec des copeaux de bois et surtout des aiguilles de pins. Il se produit un dégagement de carbone, émanation qui va s’incruster dans les parties qui ne sont pas émaillées ainsi que dans les fissures… »

Le troisième stand est celui des époux Lacoste, producteurs de cactus et plantes grasses à Vertheuil. Ils ont une collection de plus de 1 000 variétés différentes. Cela fait quatre années qu’ils sont professionnels. Ils possèdent des espèces rares dont certaines sont en voie d’extinction en raison de prélèvements sauvages dans la nature. Certains sujets qui ne mesurent que 5 cm, ont 40 ans…

Ouvert ure non-stop, de 9 à 18 heures, avec restauration sur place.

Source: www.sudouest.fr

https://www.sudouest.fr/2018/12/05/c-est-parti-pour-le-marche-de-noel-edition-2018-5626574-2733.php#xtor=RSS-10521769