Accueil ACTUALITES Bordeaux : en 1995, Michel Duchène s’interrogeait pour aller sur la liste...

Bordeaux : en 1995, Michel Duchène s’interrogeait pour aller sur la liste d’Alain Juppé

5
0
PARTAGER

Source: www.sudouest.fr

Michel Duchène (66 ans), écologiste plus « juppéiste » que de droite,  ex-anarchiste et ex-activiste antinucléaire, passé par les Verts et le Mouvement des écologistes indépendant (MEI) d’Antoine Waechter, a mis en œuvre le projet urbain d’Alain Juppé pour Bordeaux et activement contribué à la métamorphose de la cité girondine.

>>> Sur notre site : Bordeaux avant-après Juppé : le bilan du bâtisseur en images

Entré à la tête de la liste écolo au conseil municipal en 1989, sous l’ancien maire Jacques Chaban-Delmas, il avait accepté le poste d’adjoint à l’environnement. Il sera longtemps l’unique représentant des Verts à la Communauté urbaine de Bordeaux. Et le seul Vert dans l’entourage de Chaban qu’il initiera aux bienfaits du tri sélectif et de l’usage du vélo

Si je vais sur la liste d’Alain Juppé, c’est en tant qu’écologiste indépendant. Il sait qui je suis et je sais qui il est. Michel Duchène, 12 avril 1995

Michel Duchène, adjoint au maire de Bordeaux Jacques Chaban-Delmas, présente le tri sélectif, le 25 octobre 1990.

Crédit photo : ARchives Sud Ouest / Alain DANE

Le 12 avril 1995,  Michel Duchène, répondait à une interview de “Sud Ouest”, qui l’interrogeait sur les conditions d’une éventuelle participation à la liste d’Alain Juppé. Fraîchement élu au premier tour le 18 juin maire de Bordeaux, ce dernier le nommera, le 27 juin suivant, 12e adjoint chargé de la vie des quartiers et de la vie associative.

Le début d’une longue carrière aux côtés du successeur de Chaban pour Michel Duchène, qui montera ensuite en régime. L’urbanisme et les transports en 2001, augmenté du logement en 2004 pendant l’exil canadien de Juppé, avant les projets urbains dont il aura la charge à la Communauté urbaine (aujourd’hui Bordeaux Métropole).

“Sud Ouest” L’écologie indépendante est-elle conciliable avec votre présence aux côtés d’Alain Juppé pour la mairie de Bordeaux ?

Michel Duchène Pour le moment, rien ne dit que je serai sur la liste d’Alain Juppé pour la mairie de Bordeaux même si, c’est vrai, j’ai envie d’appartenir à une majorité pour défendre, comme je l’ai fait depuis 1989 à la Communauté urbaine, les idées écologistes qui sont les miennes avec quelques réalisations concrètes. Alain Juppé m’a demandé de participer à ses groupes de travail. C’est une volonté d’ouverture méritoire de la part d’un homme qui a de bonnes chances de passer au premier tour et qui n’a donc pas besoin d’un alibi écologiste. J’apprécie chez Alain Juppé son sérieux, sa compétence et son sens de l’écoute. Je crois en outre qu’il veut faire beaucoup pour Bordeaux.

De là à être sur sa liste, il y a un pas, d’autant plus qu’il y aura débat au sein du MEI, certains d’entre nous défendant l’idée d’une liste autonome. Quoi qu’il en soit, si je vais sur la liste d’Alain Juppé, c’est en tant qu’écologiste indépendant. Il sait qui je suis et je sais qui il est.

Source: www.sudouest.fr