Accueil ACTUALITES Dune du Pilat: 13 500 litres de déchets par jour, les gestionnaires...

Dune du Pilat: 13 500 litres de déchets par jour, les gestionnaires appellent à plus de civisme

4
0
PARTAGER

Source: TVBA

Avec 2 millions de visiteurs par an, la Dune du Pilat est le site le plus visité de Nouvelle Aquitaine. En 2018, pour le seul mois d’août, 380 000 personnes ont gravi la dune soit une moyenne de 12 500 /jour.

13 500 litres de déchets collectés chasue jour !

Une partie conséquente du budget du syndicat mixte de la dune du Pilat (établissement public) est dédiée à l’accueil du public (de l’ordre de 50 % des dépenses de fonctionnement). 7 agents à l’année et jusqu’à 19 agents en saison touristique sont mobilisés, notamment pour éliminer et gérer les déchets en respectant les principes du tri sélectif mis en place depuis 2015.

Tout au long de l’année, y compris en basse saison et les jours fériés, la quarantaine de corbeilles de propreté est vidée quotidiennement et ce, jusqu’à 3 fois par jour au cœur de la saison estivale. De même, les sanitaires rénovés en 2016 sont accessibles gratuitement 365 jours/an et entretenus en permanence (1 TPE à l’année + 1 TPE de 6 mois).

Au-delà des 13 500 litres de déchets collectés chaque jour en plein été, ce sont quotidiennement l’équivalent de 400 litres de déchets qui ont été ramassés à la pince chaque matin par les agents de notre établissement tant sur l’espace d’accueil que sur la dune elle-même.
 
« De trop nombreux actes d’incivisme »

Malheureusement les gestionnaires déplore encore, malgré des actions de prévention et de sensibilisation répétées, de trop nombreux actes d’incivisme : dispersion de déchets au gré de la visite, mégots de cigarettes jetés à même le sol, vagabondage d’animaux de compagnie etc…. Et, c’est sans compter sur la participation des sangliers qui se sont employés, notamment en fin d’été, à sortir de la forêt pour trier, à leur manière, le contenu des poubelles remplies par les visiteurs du soir, de plus en plus nombreux à venir profiter du coucher de soleil.

Même constat sur les terrains, propriétés du Conservatoire du littoral sur lesquels deux agents du Syndicat, habilités à assurer les missions de police de l’environnement (gardes du littoral) ont été amenés, dans leurs tournées quasi-quotidiennes, à verbaliser les contrevenants pris en flagrant délit (stationnement sauvage, dépôt et abandon de déchets, dégradation d’espaces verts, feux de camp, bivouac etc.) mais surtout à sensibiliser des centaines de visiteurs à la nécessité absolue de respecter la fragilité des milieux traversés.

La question des déchets est un sujet majeur pour tous les gestionnaires de collectivités territoriales et tout particulièrement d’espaces naturels. Beaucoup d’entre eux s’orientent avec succès, vers une suppression totale de poubelles.

Source: TVBA