Accueil ACTUALITES Bassin d'Arcachon : le port d'Andernos prêt à accueillir Cabanes en fête

Bassin d'Arcachon : le port d'Andernos prêt à accueillir Cabanes en fête

7
0
PARTAGER

Mesdames Messieurs, vous êtes tous réquisitionnés le samedi 2 décembre de 10 à 20 h 30 voire 21 heures dernier carat à Andernos-les-Bains. Mais en fait, vous savez déjà pourquoi : samedi, c’est Cabanes en fête !

Oui, tout le Bassin, et même, paraît-il, certains Bordelais, se donnent rendez-vous chaque année le premier week-end de décembre sur le port ostréicole de la station balnéaire pour une journée, comme on dit pudiquement, de convivialité et de gastronomie. Ils viennent manger des huîtres, des tapas et boire des verres de blanc.

L’idée, géniale, vient de Philippe Pérusat, l’ancien maire d’Andernos, et de Marc Druart, l’ancien président des ostréiculteurs : une fiesta quand il n’y en a nulle part, dans le froid, juste avant l’intense période des fêtes de fin d’année.

Et la spiritualité alors ?

Le principe est simple : des ostréiculteurs ouvrent leur cabane, font déguster leurs huîtres et des tapas, accompagnés par un viticulteur de l’Entre-deux-Mers qui sert son vin. Dans les allées, des bandas mettent l’ambiance entre un flashmob (14 heures) un concert des Pirates (14 h 30), une régate de pinasses (15 heures), un défilé de bateaux traditionnels (16 h 30), un feu d’artifice (20 h 30).

Et sous un grand chapiteau, des chefs aussi renommés qu’étoilés (cette année Nicolas Magie, Pascal Nibaudeau, Christophe Girardot, Joël Latour et le sommelier Pascal Paubert) font des démonstrations.

Même, la spiritualité n’est pas oubliée puisqu’une messe a lieu en l’église Saint-Éloi à 10 heures.

Mais l’essentiel demeure ce qui se passe dans les cabanes. Savez-vous que certaines d’entre elles n’ont pendant Cabanes en fête rien à envier au Pacha Plage de Gujan un samedi soir d’été ? On boit, on mange, on chante, on rigole. On voit des choses incroyables : des gens dansant torse nu sous un pâle soleil d’hiver, des chenilles processionnaires, se tenant par les hanches, en balade de cabane en cabane jusqu’à la nuit.

D’accord, mais comment repartir allez-vous dire. Si vous n’avez pas la chance d’avoir un(e) capitaine de soirée, des navettes gratuites existent au port de Taussat, à l’entrée d’Arès, sur la plaine des sports d’Andernos. Et un stand de prévention de l’alcoolémie peut vous faire souffler si vous n’êtes pas sûr de vous.

Le prix des bonnes choses

Le prix du pass (un verre et une fourchette et deux bons pour un blanc et trois huîtres) est fixé à 8 euros et peut être payé en carte bleue. Ensuite, le tapa est à 2 euros, les six huîtres à 9, le verre de vin à 2 et la boisson sans alcool à un euro.

Enfin, même si ça n’a pas grande importance, parce qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il gèle, des milliers de gens vont à cabanes en fête, sachez que Météo France prévoit de rares averses mais aussi du soleil. Et cinq degrés (dans l’air, pas dans les verres).

Source: www.sudouest.fr

http://www.sudouest.fr/2017/11/28/un-dernier-verre-avant-le-rush-de-la-fin-d-annee-3986468-2729.php#xtor=RSS-10521769